RDC EMBARGO: Les armes acheter, mais le transporteur refuse de les acheminer en RDC

La République démocratique du Congo continue de subir l’embargo sur l’achat d’armes malgré les atrocités et des guerres en répétitions à l’est du pays. Et ce, avec la complicité de la communauté internationale qui a imposé un embargo au pays de Félix Antoine Tshisekedi.

Les armes acheter, mais le transporteur refuse de les acheminer en RDC à cause du régime de notification imposé par le conseil de sécurité de l’ONU.

Régissant aux propos du gabonais Michel-Xavier BIANG président du comité des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en séjour à Kinshasa, qui avait déclaré que la RDC n’est pas sous embargo mais plutôt les rebelles exerçant sur le sol congolais, le vice-premier ministre en charge des affaires étrangères, Christophe Lutundula a qualifié cela de la poutre aux yeux des congolais.

Pour Christophe Lutundula, du fait que l’Organisation de Nations-Unies (ONU) impose la déclaration auprès d’elle des armes achetées par la RDC, demeure un embargo pour la RDC qui est en permanence des attaquée dans la région de grands lacs surtout à l’est de la république démocratique du Congo.

“C’est inadmissible que les armes vendues à la RDC soient déclarée à l’ONU “, a déclaré le patron de la diplomatie congolaise le vendredi dernier. Et ce, lors du briefing de presse sur l’évolution sur le front diplomatique sur la tension RDC-M23

“Regardez ce qui vient de se passer, les armes acheter, mais le transporteur refuse de les acheminer en RDC à cause du régime de notification imposé par le conseil de sécurité de l’ONU. Nous ne sommes pas un État voyous”, a-t-il conclu.

Notez que le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres avait, lors d’une sortie médiatique, déclarée que les forces onusiennes en RDC ne sont pas en mesure de combattre la rébellion du M23 qui est très militarisée que la Monusco.

Une déclaration qui avait suscité des réactions en République démocratique du Congo, qualifiant cela de l’hypocrisie et complicité internationale face à la guerre en RDC.

Subiza ku gitekerezo

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »