Vive tension contre le Rwanda à Goma: Des manifestants sollicitent les armes et tenues militaires auprès du gouvernement congolais

Après la marche de du dimanche 30 octobre plusieurs centaines de personnes manifestent ce lundi 31 octobre à Goma, à la frontière avec le Rwanda, pour dénoncer le soi-disant agression rwandaise camouflée derrière les rebelles du M23. La société civile et les mouvements citoyens expriment leur soutien à l’armée congolaise sur les fronts dans le territoire de RUTSHURU, dans un contexte de tensions maximales entre Kinshasa et Kigali.

Les manifestants très en colère dont les membres des mouvements citoyens, de jeunes hommes surtout, ont érigé le point de départ à l’entrée président avant de prendre la direction du centre ville peu avant leur passage au gouvernorat du Nord-Kivu.

La foule scande des slogans hostiles au Rwanda et son président Paul Kagame.

Ces manifestants, de plus en plus nombreux, sont accompagnés par la police anti-émeute.

‹‹ Nous manifestons contre l’agression de la République démocratique du Congo par le Rwanda. Nous demandons au gouvernement de nous doter des tenues militaires et d’armes pour aller nous battre contre l’armée rwandaise qui se cache derrière le M23. » chantent la population dans la manifestation.

Dans la ville, les banques, stations service, écoles, boutiques et autres commerces sont fermés depuis tôt dans la matinée.

Les moindres écoliers qui se sont rendus à l’école ont été retournés à la maison décision de leurs responsables.

Subiza ku gitekerezo

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »