Urgent : Deux enfants tués à Rutshuru, l’armée Rwandaise et le FARDC s’accusent mutuellement

Deux enfants habitants de Birume dans le groupement Gisigari en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) ont été tués dans la soirée de ce vendredi 10 juin 2022.


D’après, le député Emmanuel Ngaruye, les faits se sont passés à l’école Saint Gilbert vers 16h30 quand des bombes larguées par les terroristes sont allées tomber sur ces enfants qui sont morts sur le champs et un autre greviement blessé.
Notre source rapporte que les affrontements ont été de nouveau déclenchées ce matin entre les FARDC et les terroristes du M23 au-dessus de Bunagana en groupement de Jomba.
Cet élu du peuple congolais réitère son appel aux Forces Armées de la RDC d’en finir une fois pour toute avec cette rébellion transformée en terrorisme soutenu par les pays voisins selon le gouvernement Congolais.

À son tour Les forces de défense du Rwanda accusent les FARDC d’avoir tiré deux roquettes de 122 mm sur le sol rwandais depuis le Bunagana ce vendredi 10 juin à 11h55.

Toutefois, elles indiquent que ses deux roquettes n’ont pas causé des incidents.
«Les FARDC, ont tiré deux roquettes de 122 mm sur le Rwanda depuis le Bunagana zone, frappant le long de la frontière Rwanda-RDC dans la Cellule Nyabigoma, Secteur de Kinigi, Musanze District ce même jour à 11h55. Pas de victimes mais la population locale est terrifié », peut on lire dans un communiqué des forces Rwandaises fait à Kigali ce vendredi 10 juin.
Dans un communiqué, l’armée congolaise avait de son coté, dénoncée l’entrée le mercredi dernier en RDC de 500 militaires Rwandais habillés d’une nouvelle tenue de couleur vert noir et coiffés des casques de la force spéciale Rwandaise sur la colline de Tchanzu.

1 thought on “Urgent : Deux enfants tués à Rutshuru, l’armée Rwandaise et le FARDC s’accusent mutuellement

Subiza ku gitekerezo

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »