Nord-Kivu : Un Mariage entre communautés pour se donner la paix et eviter (café de presse)

Ce Lundi 06 juin le bureau de la communication Stratégique et de l’information publiques, les sections des affaires Civiles et la chef du bureau de la Monusco petit Nord de Goma, ont organisé un café de presse avec comme invités les représentants des communautés ethniques du Nord-Kivu à savoir : Hunde, Hutu, Nande, Nyanga, Tembo et Tutsi. Ces communautés sont celles qui ont rencontré la délégation conjointe du gouvernement de la RDC, du Kenya dans le cadre du processus des consultations de Nairobi du 18 mai 2022.


L’object de cette rencontre avec les médias était de solliciter la volonté de ces leaders communautaires de promouvoir la bonne entente et la coexistence pacifique entre toutes les communautés du Nord-Kivu, afin de préserver la paix, la sécurité et d’assurer le développement économique de la province du Nord-Kivu.

Après un examen minutieux de la situation, les représentants des communautés condamnent avec force les attaques perpétrées par le M23 dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo.

Ces attaques, qui ont provoqué le déplacement de plusieurs milliers d’habitants parmi lesquels figurent des personnes âgées, des femmes et des enfants, représentent une réelle menace pour la paix, la sécurité et la coexistence pacifique dans la partie orientale de la RDC en particulier et la Région des Grands Lacs. Elles ont par ailleurs suscité la colère populaire qui s’est traduite par la diffusion dans certains media de messages de division, de violence et de haine portant atteinte au vivre ensemble et à la coexistence pacifique entre les communautés.

Par conséquent, les représentants des communautés demandent à la population de garder son calme et de ne céder ni aux provocations ni aux manipulations des ennemis de la paix qui se servent des réseaux sociaux pour diffuser des messages de haine et de violence de manière à détruire l’unité nationale.

Ils exhortent tous les acteurs politiques et de la société civile de s’abstenir de recourir à toute forme d’incitation à la haine et à la violence et à exprimer leurs revendications de manière pacifique et légale.

Les représentants des communautés appellent les groupes armés à s’inscrire dans la logique de paix et de se démarquer de ceux qui cherchent à l’entraver.

‘‘ Nous encourageons à cet effet les pays limitrophes à s’engager activement et en toute franchise dans les processus de consolidation de la paix et du développement durable de la RDC et de la région en général. ’’

Les représentants des communautés appellent toutes les autorités nationales et provinciales ainsi que la MONUSCO à poursuivre leur mission de protection des civils et à redoubler d’efforts afin d’assister les populations en détresse et d’accélérer la mise en route du programme PDDRCS.

Enfin, les représentants des communautés ethniques Hunde, Hutu, Nande, Nyanga, Tembo et Tutsi réitèrent leur engagement à toujours promouvoir la bonne entente et la coexistence pacifique entre toutes les communautés du Nord-Kivu afin de préserver la paix, la sécurité et d’assurer le développement économique de la République Démocratique du Congo.

Subiza ku gitekerezo

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »