Urgent en RDC : Les rebelles du M23 reprennent du terrain, les populations fuient les combats

La guerre entre les FARDC et la rébellion du M23 se sont poursuivis la matine de ce mercredi 25 mai 2022 à Kigarama à Kibumba dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

Selon les sources locales confié au microphone de Rwandanews24 dans la région, des détonations des armes lourdes et légères se sont faits entendre depuis 4heures du matin.
La colline Bizuri, située à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville de Goma est de nouveau occupée par les éléments du M23 depuis la matinée.

Mwaro et Kingarame en Territoire de Nyiragongo encore attaqués ce matin, et la puissance combattante que les populations estiment en provenance du pays voisin, le M23 semble attaquer les FARDC sur plusieurs fronts au même moment en vue de les prendre en étau, mais l’armée congolaise ne lâche pas prise.

Des tirs en armes Lourdes et légère se font aussi entendre en ces endroits, les populations civiles commencent encore à vider le lieu.

La route Goma-Rutshuru est pour l’instant coupée.

Les militaires des FARDC au combat disent rester déterminés à restaurer l’autorité de l’État dans cette zone.

Déjà le matin de ce mercredi au stade Afia de Goma, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général NDIMA Constant, a rassemblé les troupes mixtes FARDC-PNC pour une causerie morale quant à la multiplication d’efforts pour la sécurité de la ville de Goma, menacée par la progression des rebelles.

Pendant ce temps, la société civile de la ville de Goma demande aux autorités de fermer la frontière avec le Rwanda et de renforcer la sécurité lacustre entre Goma et Gisenyi.

Notez que des déplacés affluent sur Goma et des tirs se font entendre dans certains de ses quartiers périphériques du territoire de Nyiragongo.
La route Goma-butembo est complètement suspendu, pour la cause.Tous les véhicules ont été obligés de rebourser chamin à Goma et la population reste à cachette.

Sans donner aucun bilan, le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola II confirme ces combats. Les FARDC pourchasse toujours les M23 dans la jungle.

Subiza ku gitekerezo

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »