RDC: Le phénomène kidnapping devient source de revenus pour les groupes armés à l’est

Le phénomène kidnapping à l’est de la RDC devient plus en plus alertant. Encore deux personnes ont été kidnappées, dans le territoire de Rutshuru, en province sous l’Etat de siège le Nord-Kivu avec un gouverneur militaire Constant NDIMA KONGBA à sa tête.

Au micron de Rwandanews24,  l’un des notables de Rutshuru, Aimé Mukanda, dit que l’enlèvement a été perpétré à Rangira, contrée située dans la chefferie de Bwisha, en groupement de Jomba, près d’une position des combattants du Mouvement du 23 Mars le M23, une rébellion accusée de plusieurs exactions dans cette partie de la république démocratique du Congo.

“Les victimes sont, Ntamashako Kanuma (65 ans ) et Ndibwami Sekimonyo (62 ans). Le fait s’est déroulé 22 avril 2022 à minuit. Jusqu’à présent, aucun signal de la part des bourreaux”, a-t-il renseigné.

Et d’ajouter : “Le kidnapping étant devenu monnaie courante et source de financement pour les bandits et groupes armés. Par ailleurs le notable du territoire s’exprimer ici  ‹‹ demandons aux autorités de fournir plus d’efforts pour décourager ce système instauré dans le Rutshuru depuis les années 2009 ››. À signifié Aimé MBUSA.

Depuis plusieurs années, des civils sont enlevés par des assaillants armés. Ceux-ci conditionnent souvent la libération des otages par le paiement d’une somme d’argent exorbitant, en terme de rançon.

Please Post Your Comments & Reviews

Your email address will not be published. Required fields are marked *